Les chats ont été domestiqués grâce à l’agriculture 

origine du chat domestique

Appartenant à la famille des félidés, le chat est un animal sauvage à la base. Aujourd’hui, il est présent dans les maisons comme le chien ou la plupart des animaux domestiques. Toutefois, le processus de domestication du chat n’est pas le même que celui des autres. Pour beaucoup, cet animal s’est domestiqué lui-même grâce à l’agriculture. Les explications dans cet article. 

Les origines du chat domestique 

Avant d’habiter aujourd’hui les maisons, le chat était un animal sauvage. Il y a 10 000 ans en arrière, il s’est rapproché des hommes, plus précisément les agriculteurs. En effet, une communauté agricole s’est installée au Proche-Orient à cette époque. Elle produisait des grains-d’orge et du blé. Ces cultures attiraient fortement les rongeurs. Les chats, alors attirés par les rongeurs se muaient en protecteurs des récoltes. Pour rappel, les rats et toute autre viande constituaient la nourriture d’un chat sauvage en cette période. Ils chassaient donc les serpents, les scorpions et toutes autres espèces venimeuses. 

A lire en complément : Quelles aides pour les agriculteurs qui s’installent ?

Les intérêts des hommes et des chats convergeant, alors les deux sont restés liés jusqu’à présent. Il faut noter que cette adoption des chats par les hommes remonte à longtemps et que des preuves de la domestication des chats par l’agriculture existent. 

Les preuves de la domestication des chats par l’agriculture 

Pour mieux comprendre le processus de domestication, il faut connaître les preuves irréfutables de l’expansion de ces félins.

A lire en complément : Le poulet de Bresse : qu’a-t-il de si merveilleux ?

Les chats et les hommes au cours de la période du néolithique en Europe

La principale race de chat sauvage qui aidait les hommes pour la protection de leurs cultures à cette époque était le Lybica. Elle s’est rapidement répandue au cours de la période du néolithique en Europe. Plusieurs années plus tard, des études scientifiques ont prouvées que sa signature génétique se retrouve chez les chats aujourd’hui domestiques. Cela sous-entend donc que l’association entre les agriculteurs du Proche-Orient et les chats sauvages ne s’est pas arrêtée là et qu’elle a donc traversé les frontières. L’agriculture reste donc la raison principale de la domestication de ces félins. 

domestication des chats par lagriculture

Les chats et les hommes dans l’Antiquité 

Les chats ont été également présents au cours de l’Antiquité. Ils étaient même momifiés en signe de leur importance. Ils sont également présents dans l’histoire des Vikings qui empruntaient les voies maritimes pour faire le commerce ou encore la guerre. Dans les deux cas, les chats aidaient les humains à protéger les récoltes contre les rongeurs. Étonnamment, la signature génétique de ces félins était la même que celui de la race Lybica. Une fois de plus, l’agriculture est au cœur de cette association entre l’humain et le chat sauvage aujourd’hui domestique. 

Le chat domestique aujourd’hui 

Le chat domestique d’aujourd’hui a toujours son côté sauvage. En effet, le rôle que jouait ce félin pour les hommes il y a de cela 10 000 ans ne nécessitait pas une sélection particulière. Le chat étant sauvage de nature chasse toutes les viandes qui peuvent le nourrir. C’est avec l’évolution de la science que des modifications ont eu lieu, notamment au niveau du pelage. Le chat domestique mange différemment et a des tâches ou marbrures. Par contre, le félin sauvage est exclusivement rayé. Toutefois, un chat domestique peut retourner à son état naturel et redevenir sauvage. 

En somme, il est aujourd’hui possible d’affirmer que l’agriculture a joué un rôle important dans la domestication des chats. Dans leur quête de proies, ils sont devenus protecteurs des récoltes des agriculteurs contre les rongeurs et autres espèces. Une cohabitation gagnante pour les deux parties est ainsi née.