Quel est le processus de fabrication du calvados ?

7f3dc51f4716d3fba2b67a4037addeb6

Le calvados est l’un des plus grands spiritueux français. Il a un goût exceptionnel et est très apprécié dans la région Normande et bien au-delà des frontières françaises. Souhaitez-vous connaitre le processus de sa fabrication ? Si la réponse est oui, alors nous vous invitons à lire cet article pour tout découvrir.

La récolte et le pressurage

Le calvados est obtenu à base de jus de pomme. Cependant, une seule variété de pomme ne sert pas à faire du calvados. Il existe 4 différentes variétés de pommes, notamment :

Lire également : Consoude bocking 14 : quelle utilisation au potager ?

  • La famille des amères ;
  • La famille des douces-amères ;
  • La famille des douces ;
  • La famille des acidulées.  

Pour la fabrication, il est important de tous les mélanger, car ils portent chacun des tanins différents. Le mélange permet d’avoir une note gustative exceptionnelle comme celle des calvados du Père André. Ils sont disponibles sur https://www.calvados-du-pere-andre.fr/, une boutique en ligne dans laquelle vous pouvez vous en procurer.

Pour commencer, les pommes sont récoltées à la maturation. Elles sont ensuite écrasées et pressées afin d’en retirer la pulpe du jus. Le jus obtenu est appelé le moût. Il est placé dans des cuves pendant 3 à 6 mois. Pendant cette période, le sucre qu’il contient se transforme progressivement en éthanol. Ce processus transforme le jus de pomme initial en cidre. Notons ici que la durée de fermentation est variable, car elle dépend des conditions climatiques.

A découvrir également : Sécheresse : quel impact pour les agriculteurs ?

e027c623564aa3d50e7aa5bfc78f0045

La distillation

Elle consiste à chauffer le cidre dans un alambic afin de séparer l’alcool de l’eau. En effet, sous l’effet de la chaleur, les deux liquides s’évaporent. L’alcool et les arômes sont recueillis et liquéfiés pour obtenir l’eau-de-vie.

Deux différentes techniques de distillation peuvent être utilisées pour obtenir le Calvados. La première technique est celle de la distillation simple. Elle est très rapide et fonctionne de manière continue. La distillation simple repose sur l’utilisation d’un alambic à colonnes. Elle est idéale pour obtenir l’AOC Calvados et le calvados Domfrontais. Grâce à cette technique, il est possible de recueillir jusqu’à 72 % du calvados.

La seconde technique, quant à elle, est la distillation double. Elle est adaptée pour obtenir l’AOC Calvados Pays d’Auge et se déroule en deux étapes. La première chauffe permet d’obtenir 35 % de l’alcool et dure 7 à 8 heures alors que la seconde chauffe, fait jusqu’à 20 h et permet d’obtenir un calvados prestigieux.

4565b2b63d746d43d14f2e0c6e6766cd

Le vieillissement

Le vieillissement est la dernière étape de fabrication du calvados. Il consiste à laisser reposer le calvados dans les fûts de chêne pour qu’ils mûrissent. Cependant, contrairement au vin, le calvados n’évolue pas pendant son vieillissement. Il conserve son pourcentage d’alcool initial (70 %). Cette étape leur permet juste de s’enrichir en arômes.

Selon la durée du vieillissement, votre spiritueux développera des profils variés et très intéressants. Sa coloration va s’accentuer progressivement. Il passera d’une coloration dorée à une coloration ambrée claire à la plus profonde.

De même, son arôme va s’exalter. Les notes florales et fruitées s’estomperont petit à petit. Ils laisseront place à des notes de vanille, de boisé, en fonction des fûts de chêne dans lesquels ils se trouvent.

En résumé, l’élaboration du calvados se fait en plusieurs mois. De la récolte des pommes au vieillissement en passant par la distillation, le processus est simple. Les bouteilles obtenues peuvent avoir différentes saveurs et peuvent être conservées durant des années sans être dégradées.