En agriculture, le sol est l’un des principaux éléments déterminant l’abondance de la récolte ou non. Un sol pauvre n’aide pas souvent à avoir une bonne récolte, même lorsque l’on dispose d’intrants de premier choix et de semence de qualité. C’est pour cette raison que de nombreux professionnels ont recours à des activateurs de sol. Ce sont des produits destinés à nourrir le sol afin de permettre à la semence de bénéficier d’une source de nutriments fiable pour son développement. L’usage des activateurs de sol est de plus en plus répandu, car ils permettent d’avoir d’excellents résultats.

Les activateurs de sol : pourquoi les utiliser sur votre terre ?

Les activateurs de sol sont généralement une combinaison de micro-organismes visant à nourrir le sol et par la même occasion les plantes qui y seront plantées. Dans la plupart des cas, les activateurs de sol ne sont pas composés de produits chimiques ou d’organismes génétiquement modifiés. Les substances naturelles contenues dans les activateurs de sol aident ainsi la plante à profiter d’une meilleure absorption. Leurs racines fixent beaucoup plus aisément les nutriments contenus dans le sol. Le niveau d’absorption de l’eau est un peu plus amélioré. Certains activateurs de sols aident à réduire la consommation des plantes en eau. Vous ferez d’énormes économies d’eau, mais vous obtiendrez une récolte abondante.

A lire aussi : Simagri : Le jeu de simulation sur l’agriculture et l’élevage

Il sera capital de faire ressortir que les activateurs de sol contribuent à la bonne santé des plantes. Ces dernières ne sont plus la proie des insectes dévastateurs. Vous ne serez plus amené à recourir aux pesticides et aux fertilisants chimiques. Les récoltes seront plus bio, ce qui est idéal pour une production à échelle industrielle. Vous serez heureux de faire de grandes économies grâce à l’usage d’un activateur de sol : il a un impact vraiment réduit sur l’environnement. Il est important de préciser que l’activateur agit sur la terre pendant plusieurs années.

Comment faire usage des activateurs de sol ?

Pour de meilleurs résultats, les activateurs de sol doivent être employés avec la bonne technique. Pour cela, vous devez les employer en fonction du mode décrit par le fabricant. Mais dans la plupart des cas, lorsque l’activateur est destiné à être utilisé pour les jardinières et les pots, il faut l’appliquer en surface avant de griffer le sol. Une fois que c’est fait, vous pouvez finir avec un arrosage afin que l’activateur se mélange à la terre. Dans le cas d’un maraîchage ou d’un potager, il est préférable de mélanger l’activateur de sol à un compost naturel avant de l’épandre sur la surface du sol.

A lire également : Quelles aides pour les agriculteurs qui s’installent ?

En arboriculture, vous devez veiller à utiliser votre activateur de sol lors de la plantation des arbustes. Mélangez l’activateur à du compost ou à de la terre simple. Veillez ensuite à incorporer l’activateur dans le sol à une hauteur de 10 % au maximum. Vous devez enfin arroser votre plante avec assez d’eau pour permettre à l’activateur de s’imprégner de la terre et de se fixer aux racines des plantes. Toutefois, si les arbres ont déjà été mis en terre, l’utilisation des activateurs de sol est un peu plus différente. Dans ce cas, il faut veiller à appliquer l’activateur à la surface du sol, juste à proximité de l’arbre. Un arrosage s’impose dans les instants qui suivront.

En agriculture biologique, vous pouvez aussi faire usage des activateurs de sol ; ils doivent être 100 % naturels dans ce cas. Leur utilisation ici se fait de la même manière que celle des fumiers. Les activateurs de sol sont ainsi des éléments de qualité contribuant à l’amélioration de la production sans pour autant détruire la terre.